• bienvenu(e)s au sita

    Salon International de Tourisme Alternatif

    Telecharger le Formulaire de Participation
  • Exposition

    Galerie
  • DEVELOPPEMENT SOCIO ECONOMIQUE

    La dynamique du SITA se porte sur tous les secteurs qui concourent à créer
    et récréer continuellement le développement durable de la communauté.

  • TOURISME CULTUREL

    Respecter l’authenticité socioculturelle des communautés d’accueil

  • Faune et son habitat

    Stratégie de relance et de promotion du tourisme malien
    dans toutes ses dimensions

  • Patrimoine historique

    Rencontre Internationale des acteurs des professionnels du tourisme
    et des acteurs du Développement durable.

Catalogue Visiteur

Le Mali:


Le Mali s’étend sur 1 204 021 km² soit le 1/25ème de la superficie totale de l’Afrique. Toute la totalité du territoire est dans la zone tropicale, entre le Sahara du Nord et la zone forestière humide du Sud entre le 10ème et 15ème parallèles N, 15° de latitude et sur plus de 1 500 km du Nord au Sud. Elle mesure d’Ouest en Est 1 800 km, entre 12°5 de longitude Ouest et 4°5 de longitude Est.
Le Mali, fut jadis appelé tour à tour le Haut Sénégal-Niger, le Soudan Français, la République Soudanaise membre de la communauté Française puis la République du Mali.

HISTOIRE:
Partout se rencontrent au Mali des vestiges préhistoriques ; objets ; sites, fossiles, peintures, etc.…L’évolution de la préhistoire est marquée par trois stades différents paléothique, néolithique et mégalithique (respectivement âgés de la pierre tallée, de la pierre polie et des métaux) qui traduisent sans doute une succession chronologique de techniques et d’aptitudes avec parfois un chevauchement des diverses industries

Du Sud au Nord et d’Ouest en Est, il fait alterner plateaux de faible altitude, collines et plaines d’étendent à l’infini. Et si les monts de Hombori et le plateau de Bandiagara ont par endroits 1000 mètres d’altitude absolue, aucun point du pays n’atteint ou ne dépasse 1200 mètres.

Les résultats des derniers travaux archéologiques et les fouilles indiquent que le Sahara malien était peuplé dès l’âge de la pierre taillée ou un peu plus tard à l’âge de la pierre polie par des populations noires, contemporaines de l’homme d’Asselar et des hommes à tête ronde décrits par H.Lhote à propos des fresques du Sahara central (Tassilis).

ECOSYSTEME:
La diversité des écosystèmes du Mali confère une très grande richesse à cause de son relief multidimensionnel, ce qui explique d’énormes potentialités touristiques qu’offre la biodiversité.

• Les régions hautes : au Sud-ouest et à l’Ouest, ce sont les monts Mandingues, prolongement du massif du Fouta Djallon Guinéen, formés de chainons orientés du Sud Ouest au Nord Est ; ils s’allongent sur 150 kilomètres du Nord au Sud. Le point culminant est le pic de Fitako (plus de 600 mètres d’altitude).

• Au Sud Est : le massif du Kénédougou, haut de 780.800 mètres au Tiékelekourou, domine Sikasso au sud et se trouve à cheval sur la frontière du Mali et du Burkina Faso. La région est boisée et renferme des sites préhistoriques au voisinage de Sikasso.

• Au nord Est : sur la frontière Algéro-Malienne, entre In Ouzel et Kidal s’étend l’Adrar des Iforas sur environ 350 km. Ici, les roches anciennes ont été portées à 500 mètres, et les sommets dépassent exceptionnellement 800 mètres. Les formes arrondies et les aiguilles, dominent et traduisent la variété de granites.

• L’Adrar des Iforas, est le pays des Touareg ; il est riche en sites préhistoriques. Et c’est à Asselar, à l’Ouest de ce massif, et à 400 km au Nord Est de Tombouctou, que l’on a découvert en 1932 un fossile humain aux traits négroïdes, datant des premiers âges de l’humanité. Au Nord d’Asselar, le Timétrine élève des collines audacieuses à 750 mètres d’altitude.

• Vers le Nord et le Nord-Ouest, le plateau d’Oualata, aujourd’hui en territoire Mauritanien et le Kreb el Naga au Nord de Taoudéni, ont constitués les limites souvent dépassés, de l’extension des grands empires soudanais du Ghana, du Mali et du Songhaï.

CARACTERISTIQUES:
Le Mali peut être considéré comme une vaste plaine intérieure encadrée de hauteurs ; il englobe toute la dépression de la Boucle du Niger, appelé par les géographes « cuvettes » ou « dépression du moyen Niger ». De Koulikoro à l’Adrar des Iforas, aucun relief n’arrête la vue sur plus de 1500 km. La platitude du paysage est presque parfaite.

POPULATION
La population malienne compte environ 13 716 829 habitants et se compose d’une douzaine d’ethnies linguistiques. Le bambara est la langue véhiculaire et le français reste la langue officielle. Les principales ethnies sont : Le bambara, le peulh, le sonrhaï, le soninké, le bwa, le sénoufo, le minianka, le bozo, l’arabe, le maure, le tamashek, le malinké et le dogon.

CONTENU DU SALON
• Programme officiel

LIEU D’EXPOSITION
• Parc National de Bamako

ANIMATIONS ARTISTIQUE ET VISITE GUIDEE
• Divers artistes • Visite guidée : musée national et jardin zoologique

Contact

Envoyez nous un message

Tourisme Responsable et Développement Durable
Licence N° 2012-001/AT/API-MALI-GU
Président
Mamadou Baba WAGUE

  • Tel: (+223) 74 06 56 48
  • Email: info@sitamali.org
  • Baco Djicoroni Golf Rue 800 Porte 200